BLACK RIVERS

forum du cowboy action shooting à black rivers


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

CREEDMOOR match 2, le fusil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 CREEDMOOR match 2, le fusil le Mar 25 Sep 2012 - 17:58

Carractéristiques des fusils et organes de viser approuvés NRA:

Dans leur publication titrée"NRA Black Powder Target Rule", lisible sur http://materials.nrahq.org/go/products.aspxcat=rulebooks , la NRA décrit les carractéristiques suivantes comme celles du BPC "légal".

Le fusil:

"Tout fusil sûr et non dangereux, que ce soit un original ou une reproduction, à chargement par la culasse et ne tirant qu'un seul coup. Les fusils à verrous ne sont pas autorisés."

"Les fusils à chargement par la culasse devront être chambrés d' authentiques cartouches à poudre noire et de calibres conformes à ceux de l'époque, en tenant compte des évolutions normales en type de laiton et d'amorces, aussi bien que de dimension du calibre, de style de fusil, et des carractéristiques de la chambre."

"Le poids du fusil, y compris ses accessoires, mais sans compter la bretelle ni les organes de visée, ne devra pas exéder 15 pounds, non chargé."

"Le nettoyage du canon entre les tirs est autorisé."

"L'utilisation d'un tube pour souffler par le canon ou par la culasse entre les tir est permis."

Traduit librement de l'américain.

To be continued.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Organes de visée, velocité. le Jeu 18 Oct 2012 - 17:49

Sont autorisés les organes de visée métalliques de toute période. Aucun instrument d'optique autre que des lunettes de vue (sur le nez) ne sont autorisées.

Raison pour un calibre minimum et conditiond de vélocité:

La NRA ne donne pas de liste autorisant différents calibres, poids de balle ou de recommandation sur la vélocité.

Actuellement si ce n'est que pour des considérations de sécurité pour le public et pour les aides aux cibles, on pourrait avoir l'impression que n'importe quel calibre de fusil pouvant envoyer une balle à 1000 yards peu être utilisé pour un match de Long Range.

Cependant la NRA/Whittington Center Rile Community a établi un strict minimum "Power Factor"que doit produire tout rechargement utilisé pour les matchs de Long Range du Whittington Center à Raton, Nouveau Mexique.

La formule utilisée pour déterminer si un calibre particulier/balle/poudre en combinaison est éligible est la suivante:

Poids de balle X velocité (feets par seconde) divisé par 1000 doit être au moins égal à 510.

A titre de précaution certains orgalisateurs demandent un power factor superieur à 510.

Calibre, rechargement, conditions de vélocité pour le match LR de LODI, Wisconsin:

Sont renseignés plus bas les calibres, poids d'ogive et les vélocités requisent, publiés ces deux dernières années pour les matchs sponsorisés par Badger Barrels au club de Winnequa Gun à Lodi, Wisconsin. Ils devraient vous donner une bonne idée des besoins pour un match typique de LR BPCR.

Comme vous pourrez le constater la plupart des fusils que l'on trouve sur ces matchs sont de calibre 45, que ce soit en 45/70, 45/90, 45/100, 110 ou 120. Les calibres 40 sont rares ayant occasionné de nombreuses déconvenues et pouvant être relativement pénalisants à tirer dans un match de 60 à 70 round par jour.

Dans un match de deux jours comme ceux de Badger Barrels, vous pouvez multiplier le nombre par deux.

Un certain nombre de tireurs utilisent tout de même des calibres 40, mais il sont relativement rares. La raison en est qu'une balle classique en 40 perd en stabilité au delà de 900 yards. Pour stabiliser correctement une balle à 1000 yards, une ogive relativement lourde devrait être tirée dans un canon au pas de rayure rapide utilisant un étui à grande capacité et une charge de poudre noire de manière à obtenir en sortie de canon la vitesse de rotation nécessaire. En plus d'une ogive à haut coefficient balistique on devrait utiliser un canon au pas supérieur à 1.16.

Voir le profil de l'utilisateur

3 Vélocité le Ven 19 Oct 2012 - 17:12

Calibre 40/70,40/60: Ogive de 400 grains,

Minimum vélocité en feets par seconde, sortie de bouche: 1280 fps

Calibre 44: Ogive 430 grains: 1240 fps

Calibre 45: Ogive 450 grains: 1220 fps

Calibre 50: Ogive 500 grains: 1210 fps

Si vous souhaitez vous engager dans un match de LR BPCR renseignez vous auprès de l'organisation pour connaitre les conditions de calibre et de rechargement, elles devraient peu varier de la liste ci-dessus.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Organes de visée le Ven 19 Oct 2012 - 17:45

Sur les organes de visée:

De nombreux fabricants proposent des organes de visée pour le BPCR (Montana Vintage Arms, Sharps, Ballard, Pédersoli, Winshester, et Steve Baldwin.)
Les trois derniers sont le Kelley Soule Rear Sight, le Hoke Long Range Sight de Kernitool et l'objectif proposé par Parts Unknow Inc de fabrication Ukrainiène.
La société David Pédersoli vend plus de Sharps, Rolling Block et de Trapdoor pour le BPCR que tous les autres fabricants réunis. Elle commercialise également des dioptres Creedmoor, Tang Sight et guidons par leurs distributeurs et détaillants.
De plus la compagnie qui fabrique les organes de visée BPCR pour Browning, les proposent maintenant au détaillants. Allez sur:
pour plus d'informations.
Dioptre standard ou Hadley Eye Cups*:
*cup: partie ronde et interchangeable, du dioptre percée en son centre
Les dioptres sont souvent montés avec des cups à opercule fixe. De nombreux tireurs préfèrent les changer pour des models à opercules ajustables (Montana Vintage Arms: Hardley Eye Cup, Montana Magnum adjustable aperture eye cup). Il offre une gamme plus large d'orifices que les models Standards. Pédersoli en propose un model sur www.cabelas.com

Voir le profil de l'utilisateur

5 Organes devisée suite le Mer 24 Oct 2012 - 17:10

*Sur la coupelle de ces dioptres est monté dans la partie arrière un petit disque percé de plusieurs trous. Il suffit de le faire tourner pour présenter au centre du dioptre le trou du diamètre qui correspond le mieux à la luminosité et au diamètre du visuel en fonction de sa distance. Vous pouvez entrouver chez DUPRE à Bernay. (N.d.T).
Controlez le pas de vis:
Quand vous changer de dioptre gardez à l'esprit de controler le pas de vis (10/32 ou 10/40) avant de commander. Il peut varier suivant le fabriquant du fusil ou celui du dioptre.
Mesurez la hauteur:
Un autre élément à prendre en compte lorsque vous changez de guidon est de préter une attention particulière à la mesure du fond de la queue d'aronde jusqu'au centre de l'insert. Cela peu affecter vos réglages en élévation et vous pouvez finir par avoir l'opercule trop haut pour avoir une visée confortable.
Faites également attention à la queue d'aronde qui peut varier par exemple de .450 pour un Shiloh Sharps à 7/16" pour un C.Sharps et métrique pour une fabrication européenne.
Les guidons pour le long Range BPCR devraient avoir des inserts interchangeables d'un diamètre de .085 à .155. Ceux montés sur les Browning sont des Leyman style 17A que l'on peut trouver chez Buffalo Arms Co.
Ma préférence va aux inserts Ron Snover que l'on trouve chez IXL Enterprise
Inserts de guidon interchangeables:
Le guidon proposé par Steve Baldwin est original et apprécié par de nombreux tireurs. Le centre est situé à l'intérieur d'un globe qui le protège des chocs et de l'éblouïssement.
Ces guidons sont livrés avec 12 inserts qui ne sont pas interchangeables avec les autres marques. Vous pouvez les trouver chez Mechanical Accuracy Inc.
Repose joue surélevé:
Résumé:
Pour les tirs longue distance le diotre est trop haut pour garder une position naturelle.
On peut combler le vide entre la crosse et la joue avec une genouillère de volley ball ou des produits spécifiques chez :
cabelas.com
acc-uriser.com
A suivre...

Voir le profil de l'utilisateur

6 Réglage pour un match Long Range le Jeu 25 Oct 2012 - 17:25

En commençant par le réglage à 100 yards:

Sachant le rechargement que je vais utiliser au prochain match de LR je détermine mon réglage pour 100 yards.
A ce chiffre j'ajoute 105 minutes d'élévation pour obtenir mon premier réglage à 800 yards (ex: 33' d'élévation à 100 yards plus 105' soit 138' pour 800 yards).
En ajoutant 25' à mon réglage pour 800 yards j'obtiens celui pour 900 (138+25=163), 25 de plus et j'ai mon réglage pour 1000 yards (163+25=188)
Pour info je tire un Brownig Creedmoor en 45.90, ogive de 543 grains Paul Jones, poussée par 90 grains de poudre noire suisse à environ 1.300 feets/seconde
Traduit de l'américain.
Réglage fin au pas de tir:
Si cette méthode n'est pas une science exacte on s'en rapproche. Le réglage final peut être fait pendant les "2 minutes de prise de visée" avant le début de votre relais (si c'est autorisé) et pendant les premiers tirs. C'est le moment ou vous paufinerez votre réglage. Vous tirerez alors sur votre cibles et pourrez mieux juger des impacts.
Prendre conseil auprès d'un tireur qui utilise le même matériel peut s'avérer utile et il le fera volontier.

Voir le profil de l'utilisateur

7 Cross sticks le Jeu 27 Déc 2012 - 18:26

Si vous
possédez déjà un jeu de cross sticks que vous utilisez pour les "Back Powder Cartridge sillouette Match" ils fonctionnent aussi très bien pour le LR.

Comme vous le savez en participant ou en regardant d'autres types de concours, on voit toute sorte de cross sticks. Chacun a sa préférence quant à sa construstion, son matériau et le type de prorection dans le fond du V.

Voilà ce que dit le réglement de la NRA sur le sujet:
"Crossed sticks: construit avec deux jambes de bois, pas plus gros qu'un inch, sur 2 en épaisseur et 1 1/2 en diamètre, vissé (et) ou maintenu de telle sorte quelles puissent pivoter. L'embout des jambes peut être équipé d'une pointe d'une longueur inférieure à 3 inches et pas plus large que le bout du cross stick.

Ces pointes ne peuvent être fichées dans le sol qu'à la seule force des mains pour maintenir le CT en position. Une couche de protection peut être suspendue ou insérée dans le V pour protéger le canon.

Il est interressant de noter, comme je le signalais à propos du maych de 1874, que l'usage d'un CT ou de tout autre support artificiel du canon était strictement interdit à cette époque.

Bien qu'il soit d'un usage courrant pour les chasseurs de bisons depuis de nombreuses années, il n'avait pas été accepté par les tireurs de LR.

International Style rest:
Un autre support autorisé par la plus grande partie des organisateurs est l'International Style Rets que l'on peut trouver au catalogue de www.buffaloarms.com

Traduit de l'am...

Pour les illustraions reportez vous au post de Josey sur le sujet.

Voir le profil de l'utilisateur

8 Trouver le "sweet spot" sur le canon le Lun 31 Déc 2012 - 16:46

Le "sweet spot"est l'endroit qui génère le maximum de puissance avec le moins de vibrations lorsqu'il frappe un autre objet.
C'est un terme employé par les fabriquants de raquettes de tennis de batte de base ball, de club de glolf...
NdT:
"La pression (donc la poussée) des gaz derrière l'ogive n'est pas linéaire, elle obéit à la mécanique des fluides (noeuds et ventres). La propagation de l'ogive dans le canon se fait par à coups.
On peut en faire l'expérience:
Prenez un tube de plastique transparent, inserrez en force une pomme de terre, appliquez une pression constante, elle avance, ralentie, avance de nouveau etc, plusieures fois sur la longueur (noeuds, ventres).
Ce phénomène produit une vibration dans le canon pendant le trajèt de l'ogive.
L'endroit où s'appui le canon sur le cross stick peut contrarier cette vibration.
Pour trouver le "sweet spot" ou pour nous le "dead spot":
Collez une marque numérotée tous les 5 cm le long du canon où vous positionnerez le cross stick. Tirez 5 cartouches par spot, nettoyez entre chaques séries ou entre chaque tirs. Comparez les groupements.
Collez une marque de la même façon mais entre celles de la précédente série, recommencez et comparez les résultats.
Le meilleur groupement vous donnera votre "sweet spot", c'est à dire l'endroit où vous poserez le canon sur le cross stick qui vous donnera le meilleur groupement, pour la poudre que vous avez utilisée, la charge, l'ogive, le graissage..." Bon courage...
Al

Voir le profil de l'utilisateur

9 Du nettoyage du canon le Lun 31 Déc 2012 - 17:41

Sur le site BPCR suit plusieurs chapitres sur la confection des cartouches. Vous pouvez vous reporter à mon post sur le sujet ainsi qu'à une quinzaine de pages sur le site des Arquebusier d'Ancenis où la question y est abordée de manière particulièrement complète, notamment sur le callepinage papier ( c'est le papier qui prend les rayures, faisant passer la vitesse de 400ms à 600ms sans que l'ogive ait touché le canon!!!), et en plus avec de l'humour.
Cependant dans ce chapitre un point peut préter à discussion. C'est le:
Nettoyage du canon pendant le match:
Pour ma part j'en reste au principe le plus répendu du nettoyage après chaque tir (n'oublions pas qu'on est en poudre noire). Je tiens cette habitude de celui qui m'a vendu mon Rolling Block et qui scorait régulièrement à 600m.
Après chaques tirs je présente un tube de plastique du diamètre de la chambre pour souffler dans le cul du canon, à la suite de quoi je passe un patch sec.
D'autres, comme on peut le voir sur la vidéo, passent un patch humide (eau +?, j'en sais rien) puis un pach sec.
De toutes les façons il faut de l'eau, et la raison en est la suivante:
Dès après le tir des résidus de poudre noire se cristalisent et durcissent à la chaleur du canon.
L'haleine du tireur ou l'humidité du patch neutralisent ces sels, évacuées par la patch sec.
Pour moi ça marche (résultats sur cibles, les seuls qui comptent)
L'avis de l'auteur sur le site BPCR est différent, aussi je reprend la traduction:
"J'étais bien alerté des résultats désastreux que pouvait occasionner le nettoyage du canon chaud pendant un match, pour éviter les impacts"alléatoires".
J'ai appris cette leçon de la manière la plus hard au 2004 NRA Regional Long Range BPC à camp Perry. J'avais partiellement nettoyé mon canon après mes huit premiers tirs à 1000 yards, dans l'espoir de maintenir la précision pour les sept restants. Mon premier tir après nettoyage s'est soldé par un miss. Celà avait changé le point l'impact et envoyé siffler la balle au dessus de la cible. Ce miss m'a couté dix points et l'opportunité de finir dans les trois premiers."
On peut noter tout de même que l'auteur n'a pas l'habitude de nettoyer après chaques tirs et que la méthode de graissage (greace cookies, lubrification de l'ogive) influe sur cette nécessité.
Et puis s'est toujours sympa d'entendre rigoler les copains quand on souffle dans le canon, du genre:
"Et bien là, faut pas se gourer de sens"
So long.
Al

Voir le profil de l'utilisateur

10 Déformation du canon le Ven 11 Jan 2013 - 16:52



Illustration du post: 'trouver le sweet spot'

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: CREEDMOOR match 2, le fusil le Ven 11 Jan 2013 - 21:14

affraid

Impressionnant, et instructif comme d'had...

Merci Al

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum